Enseignement et vérité d’état

Il y a quelques jours, en lisant Le Post.fr, j’ai appris que Xavier Darcos estimait qu’il revenait au législateur de définir le contenu des cours d’histoire dispensés aux élèves du secondaire. Ce seraient donc les députés et les sénateurs qui devraient prescrire « ce qui doit être enseigné ». Cela m’a aussitôt remis en mémoire l’éphémère amendement […]