Les débuts de contes (correction)

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Si peau d’âne m’était conté > Exercice : les débuts de contes > Correction

a) Un conte commence généralement par la formule « Il était une fois » ou « Il y avait une fois ». Parfois, le conte évoque, par un groupe nominal sujet, le nom du personnage principal : « un meunier », « un sultan » (remarquez l'emploi de l'article indéfini ; on ne connaît pas encore le personnage).

La formule « Il était une fois » qui ouvre le conte signale le genre littéraire auquel appartient le texte. Cette formule nous indique, enfin, que l'histoire se déroule dans un passé lointain.

b) L'imparfait de l'indicatif est utilisé (« était », « avait », « devait »...).

c) « un jour » indique un changement dans le récit. C'est un groupe nominal complément circonstanciel de temps qui indique qu'un problème survient dans l'histoire. C'est à ce moment qu'elle commence réellement.

d) Le complément circonstanciel est suivi d'un passé simple (« fut », « se mit », « vint ») qui est le temps de l'action importante.

Partager

À voir également

Commentaires