La loi du plus fort

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Des fables et des saynètes > La loi du plus fort

Le Loup et l'Agneau

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure (1).

Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure (2).
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
« Qui te rend si hardi (3) de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant (4)
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis (5) l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge. »
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

Jean de La Fontaine, Fables, Livre premier, fable X

Notes :

1 - Tout à l’heure : tout de suite.
2 - Une onde pure : l’eau de la rivière.
3 - Hardi : audacieux, effronté.
4 - Je me vas désaltérant : je vais me désaltérer.
5 - Tu médis : tu dis du mal de moi.


Questions

I - La loi du plus fort

1. Au début de la fable, que fait l’agneau ? Que vient faire le loup ?
2. Dans un tableau, retrouvez chacun des reproches que le loup fait à l’agneau ? Ces reproches sont-ils justes ?

Premier reproche du loup

Deuxième reproche du loup
Troisième reproche du loup
Quatrième reproche du loup

3. Qui du loup ou de l’agneau a raison, selon vous ? Expliquez votre réponse.
4. Recopiez la moralité de la fable. Confirme-t-elle votre réponse précédente ?

II - Le loup

5. Relevez toutes les expressions qui désignent le loup. Que révèlent-elles de sa personnalité ?
6. Avec quels mots l’agneau s’adresse-t-il au loup ? Est-il respectueux ou pas ?
7. Le loup s’adresse-t-il à l’agneau de la même façon ? À quoi le voyez-vous ?
8. Quel personnage le loup peut-il représenter à l’époque de La Fontaine ? Aujourd’hui ?

III - Vocabulaire

9. Donnez au moins deux mots de la même famille que onde.
10. Rédigez une phrase avec le mot hardi puis une autre avec le mot médire.


Correction

I - La loi du plus fort

1. Au début de la fable, l’agneau se désaltère en buvant dans la rivière. Le loup, qui est à jeun, cherche à manger.
Lorsqu’on est altéré, on se désaltère ; quand on ne veut plus être à jeun, on déjeune.

2. Le loup fait à l’agneau quatre reproches :

Premier reproche du loupL’agneau trouble l’eau de la rivière.
Deuxième reproche du loupL’agneau a médit du loup.
Troisième reproche du loupC’est le frère de l’agneau qui a médit.
Quatrième reproche du loupC’est tout le monde qui a médit et lui veut du mal : sa famille, les bergers, les chiens.

Ces reproches sont parfaitement infondés, injustifiés !
3. L’agneau a raison, car il ne saurait être responsable de ce qu’il n’a pas pu faire ou de ce qu’ont fait les autres.
4. La moralité est la suivante : « La raison du plus fort est toujours la meilleure ». Elle dit que le loup a raison, même s’il a tort, car c’est lui le plus fort.

II - Le loup

5. « cet animal plein de rage », « cette bête cruelle » sont des périphrases désignant le loup et qui révèlent la méchanceté de ce personnage.
6. L’agneau s’adresse respectueusement au loup en ces termes : « votre Majesté », « Elle », « Sire ».
7. Le loup n’est pas aussi respectueux de l’agneau, qu’il tutoie.
8. Compte tenu de la façon avec laquelle l’agneau d’adresse au loup (« votre Majesté »), on peut voir dans ce personnage une représentation du roi, d’un puissant du royaume. Aujourd’hui, le loup nous rappelle que les puissants ont toujours raison, et qu’ils sont un danger. Il faut, enfin, se rappeler que l’homme est un loup pour l’homme (homo homini lupus, dit la célèbre citation latine).

Partager

À voir également

Commentaires