Prose vs poésie

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Des fables et des saynètes > Prose vs poésie

Analyse et comparaison de deux textes

Dans le premier texte, l'histoire écrite par Ésope (poète du VIIe siècle avant Jésus-Christ) est une histoire inventée, imaginée. C’est une fiction. En effet, les cigales ne parlent pas, et, de toute façon, elles meurent en hiver ! En fait, la cigale comme la fourmi sont personnifiées.
Ce texte n’est pas un poème (il n’y a pas de vers ni de rimes) ; c’est de la prose. La prose est le contraire de la poésie.

Le texte 2 raconte la même histoire que le texte 1. Ce que dit le texte s’appelle le fond : c’est l’histoire. La façon dont il raconte cette histoire s’appelle la forme.
Le fond et la forme sont liés, exactement comme le sont le recto et le verso d’une feuille ou le côté pile et le côté face d’une pièce.
En fait, Jean de La Fontaine (qui a vécu au XVIIe siècle) reprend l’histoire racontée par Ésope. Celle de La Fontaine est en vers ; c’est de la poésie. Celle d’Ésope est en prose.
La poésie se reconnaît aisément à ses vers, à ses rimes (“été” (vers 1) rime avec “chanté” (vers 2)), etc.
Chaque vers contient sept syllabes (heptasyllabes), à l’exception du deuxième qui est un vers de trois syllabes (trisyllabe). Le vers le plus court montre ainsi que le plaisir de l’été est un plaisir éphémère (trois petites syllabes équivalant aux trois petits mois de l'été), plaisir qui conduit à la mort annoncée de la cigale.

L'histoire contient une moralité : il ne faut pas compter sur l’aide des autres. Cette moralité est implicite, c’est-à-dire qu’elle n’est pas écrite noir sur blanc, elle n’est pas explicite, mais le lecteur la devine.

C’est un poème dont chaque vers commence par une majuscule et se termine par un mot qui rime avec le dernier mot du vers suivant. Plus précisément, ce poème est une fable : l'histoire qu'on y raconte est suivie (du moins le plus souvent) d'une leçon qu'on appelle une moralité.

La Fontaine n’a pas inventé cette histoire. Il s’est inspiré d'Ésope pour écrire ce magnifique texte poétique. Quand on fait le rapprochement entre deux textes, on parle d’intertextualité.

Lire le cours sur la qualité des rimes
Voir les exercices corrigés

Partager

À voir également

Commentaires