Prose vs poésie

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Des fables et des saynètes > Prose vs poésie

Le Lion et le Rat

Texte 1

Un Lion fatigué de la chaleur, et abattu de lassitude (1), dormait à l’ombre d’un arbre. Une troupe de Rats passa par le lieu où le Lion reposait ; ils lui montèrent sur le corps pour se divertir. Le Lion se réveilla, étendit la patte, et se saisit d’un Rat, qui se voyant pris sans espérance d’échapper, se mit à demander pardon au Lion de son incivilité (2) et de son audace, lui représentant qu’il n’était pas digne de sa colère. Le Lion touché de cette humble remontrance(3), lâcha son prisonnier, croyant que c’eût été une action indigne de son courage de tuer un animal si méprisable et si peu en état de se défendre. Il arriva que le Lion courant par la forêt, tomba dans les filets des chasseurs ; il se mit à rugir de toute sa force, mais il lui fut impossible de se débarrasser (4). Le Rat reconnut aux rugissements du Lion qu’il était pris. Il accourut pour le secourir, en reconnaissance de ce qu’il lui avait sauvé la vie. En effet, il se mit à ronger les filets, et donna moyen au Lion de se développer et de se sauver.

Ésope

Texte 2

Il faut, autant qu’on peut, obliger tout le monde (5) :
On a souvent besoin d’un plus petit que soi.
De cette vérité deux fables feront foi,
Tant la chose en preuves abonde.
Entre les pattes d’un Lion,
Un rat sortit de terre assez à l’étourdie :
Le roi des animaux, en cette occasion,
Montra ce qu’il était, et lui donna la vie.
Ce bienfait ne fut pas perdu.
Quelqu’un aurait-il jamais cru
Qu’un Lion d’un rat eût affaire ?
Cependant il avint (6) qu’au sortir des forêts
Le Lion fut pris dans des rets (7),
Dont ses rugissements ne le purent défaire.
Sire rat accourut, et fit tant par ses dents
Qu’une maille rongée emporta tout l’ouvrage.
Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage.

Jean de La Fontaine

Notes :

1 - Lassitude : fatigue, abattement.
2 - Incivilité : manque de civilité, impolitesse.
3 - Cette humble remontrance : le rat exprime son regret avec humilité.
4 - De se débarrasser : de se débarrasser des filets.
5 - Obliger tout le monde : rendre service, faire plaisir.
6 - Il avint : il advint (du verbe advenir).
7 - Des rets : un filet.


Questions

I - Comparons les deux textes

1. Quels sont les personnages principaux de ces deux histoires ?
2. En une ou deux phrases, résumez l’histoire racontée par Ésope et Jean de La Fontaine. Est-ce la même ?
3. À quel genre littéraire appartiennent ces textes ? À quoi le voyez-vous ?
4. Quel texte est en prose ? Lequel est un poème ? Justifiez votre réponse en expliquant votre choix.

II - Le texte 2

5. Quelle est la moralité de cette histoire ?
6. Qui est le « roi des animaux » ? Savez-vous comment on appelle ce procédé ?
7. Donnez la classe grammaticale et la fonction du groupes de mots « Un rat ».
8. Relevez une phrase interrogative. Pourquoi pose-t-on cette question ?

III - Recherches

9. Dans un dictionnaire des noms propres (ou une encyclopédie ou internet), cherchez qui est Ésope.
10. Faites la même recherche pour Jean de La Fontaine.

IV - Écrire

11. Rédiger des phrases contenant chacune l’un des mots suivants : lassitude, incivilité, advenir.

Partager

À voir également

Commentaires