S +7

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Des fables et des saynètes > S +7

Lors de cette séance, on commence par lire « La Cimaise et la Fraction ». Quand le procédé de réécriture est compris, on lit « La Cigale et la Fourmi » et on commence par repérer les noms, les adjectifs qualificatifs et les verbes.
Ce travail permet d'apprendre à repérer le nom, l'adjectif qualificatif et le verbe.

La classe grammaticale des mots

Soulignez les noms en vert, les verbes en rouge et les adjectifs qualificatifs en bleu.

La Cigale, ayant chanté
Tout l’Été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la Bise fut venue.
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l’Août, foi d’animal,
Intérêt et principal. »
La Fourmi n’est pas prêteuse :
C’est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez ? J’en suis fort aise :
Eh bien ! dansez maintenant. »

La réécriture

Pour réécrire la fable de Jean de La Fontaine, il faut chercher un nom (ou un adjectif ou un verbe) dans le dictionnaire, puis compter le septième nom (ou adjectif ou verbe). C'est la méthode S + 7 inventé par Raymond Queneau.

Attention ! Si on cherche le septième nom après cigale, il faut compter uniquement les noms féminins (et non pas les noms masculins). Le même principe s'applique aux verbes : le septième verbe après trouver (par exemple) doit être un verbe transitif (et non pas un verbe intransitif).

Voici ce que cela donne avec un dictionnaire récent (Le Robert Collège) :

La Cinémathèque et la Fourrure

La Cinémathèque, ayant charbonné
Tout l’Éthane,
Se tuméfia fort déprimante
Quand la Black fut virée.
Pas un sexuel peureux morion
De mouillette ou de verrou...

À retenir

Le nom, l'adjectif qualificatif et le verbe

Tous ces mots sont variables, c'est-à-dire qu'ils varient en genre (masculin ou féminin) et en nombre (singulier pluriel).

Le nom

Un nom est généralement précédé d'un déterminant (la, l', un... ). Le nom est donc le mot qui se trouve après le déterminant (la cigale, l'été, cette emprunteuse... ).

L'adjectif qualificatif

Parfois, on trouve un ou plusieurs adjectifs qualificatifs entre le déterminant et le nom (son moindre défaut, un seul petit morceau). L'adjectif qualificatif peut également se trouver après le nom (au temps chaud). On remarque, enfin, que l'adjectif qualificatif s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte (la saison nouvelle).

Le verbe

Le verbe est soit à l'infinitif (crier, prêter... ) soit conjugué à un temps (se trouva, paierai, chantiez... ). Il est généralement précédé d'un sujet (la Bise fut venue, Elle alla... ).

Partager

À voir également

Commentaires