Iphigénie

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > La guerre de Troie > Iphigénie

Lire l'extrait d'Iphigénie.

1. Chaque vers compte douze syllabes. Ce sont des alexandrins.

2. « cause » rime avec « repose ». Ce sont des rimes suffisantes.
« assemblés » et appelés » sont également des rimes suffisantes.

La pièce est écrite en vers à rimes plates (on dit aussi des rimes suivies) : AA, BB, CC, DD, etc. Chaque lettre représente une rime.

Tu vois mon trouble ; apprends ce qui le cause,A
Et juge s’il est temps, ami, que je repose.A
Tu te souviens du jour qu’en Aulide assemblésB
Nos vaisseaux par les vents semblaient être appelés.B

3. La flotte grecque est immobilisée par un prodige inattendu : le vent a complètement cessé de souffler.

4. Le devin affirme qu’il faut sacrifier Iphigénie à la déesse Diane (Artémis, la sœur jumelle d’Apollon).

5. Dans un premier temps, Agamemnon refuse de sacrifier sa fille.

6. Agamemnon change d’avis car Ulysse parvient à le convaincre de tuer sa propre fille ! Il lui fait valoir le profit qu’il pourrait retirer de ce meurtre.

7. Il veut être le roi des rois. Son orgueil démesuré (l’amour-propre, l’amour de soi) le pousse à sacrifier Iphigénie. Il prétend également que les dieux le harcèlent jusqu’à ce qu’il accepte le sacrifice.

8. Arcas est un personnage qui n’est là que pour permettre à Agamemnon de parler. C’est ce qu’on appelle, dans une pièce de théâtre, une scène d’exposition. Elle fournit les éléments nécessaires à la compréhension de l’histoire.

9. Une tragédie est une pièce de théâtre dans laquelle un grand personnage affronte quelque malheur ou son destin. L’histoire ainsi rapportée doit faire éprouver au spectateur la terreur et la pitié.

Partager

À voir également

Commentaires