Les métamorphoses de Thétis

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > La guerre de Troie > Les métamorphoses de Thétis

Enlèvement de Thétis par Pelée
Source : Wikipédia

Le vieux Protée avait dit à Thétis : « Déesse de l'onde, il faut que tu deviennes mère. De toi naîtra un fils dont les exploits surpasseront ceux de son père. On proclamera cet enfant plus grand encore que celui dont il aura reçu le jour. » Alors, pour qu'il n'y ait rien dans le monde de plus grand que lui-même, Jupiter, malgré la passion très vive qui s'était allumée au fond de son cœur, s'interdit de prendre Thétis pour épouse. Ayant renoncé à celle qu’il aimait, Jupiter voulut que Pélée, le fils d'Éaque, le remplace dans cette union.

En Hémonie, près d’un golfe qui étend au loin ses bras courbés comme une faucille, est un bois de myrtes chargés de baies de deux couleurs. Au milieu s'ouvre une grotte. Souvent, Thétis, tu y venais nue portée sur un dauphin qui t’obéissait. Un jour que, cédant au sommeil, tu t'y étais couchée, Pélée te surprend. Comme tu résistes à ses prières, il s'apprête à te faire violence, ses deux bras noués autour de ton cou. Si tu n'avais eu recours à tes ruses ordinaires en changeant plusieurs fois de forme, tu aurais succombé à cet homme. Étais-tu un oiseau ? Pélée n'en retenait pas moins l'oiseau prisonnier. Un arbre pesant ? Il enfermait l'arbre dans son étreinte. La troisième forme que tu pris fut celle d'une tigresse à la peau rayée. Épouvanté cette fois, le fils d’Éaque détacha ses bras de ton corps.

Aussitôt, pour honorer les dieux de la mer, il répand du vin sur les flots, il brûle la chair d'une brebis et fait fumer l'encens. Enfin du milieu de la mer le devin Protée lui parle ainsi : « Fils d’Éaque, tes désirs seront satisfaits. Tu n'as qu'à surprendre Thétis : quand tu la verras reposer endormie dans son antre, alors, sans qu'elle s'en doute, enchaîne son corps dans des liens fortement serrés. Ne te laisse pas tromper par les cent apparences diverses qui la déguiseront à tes yeux, mais tiens-la serrée, quelle que soit son aspect, jusqu'à ce qu’elle ait repris sa forme première». Protée ayant parlé, il replongea son visage dans la mer et laissa les flots de son domaine recouvrir ses dernières paroles. Le soleil plongeait dans la mer d'Hespérie, quand la nymphe Thétis, ayant regagné son rocher, pénétra dans sa grotte. Pélée n'a pas encore enlacé complètement son corps virginal que déjà elle passe d'une métamorphose à une autre. À la fin, elle s'aperçoit que ses membres sont entourés de liens. Alors elle gémit : «Ce ne peut être, dit-elle, que par la volonté des dieux que tu triomphes. » Et elle redevient Thétis. Entendant cet aveu, le héros l'entoure de ses bras, prend possession de celle qu'il aime et la rend mère du grand Achille.

D’après Ovide, Les Métamorphoses, Livre XI

Questions

1. Qui est Thétis ? Répondez à cette question en lisant attentivement le texte.
2. Pour quelle raison Jupiter renonce-t-il à l’épouser ?
3. Qui pourra s’unir à Thétis ?
4. Accepte-t-elle de s’unir à ce personnage. Pourquoi selon vous ?
5. De quelle façon peut-elle échapper à ce personnage ? Donnez des exemples dans le deuxième paragraphe.
6. Dans le dernier paragraphe, relevez les mots qui indiquent que Thétis change d’apparence.
7. Malgré cela, comment le personnage choisi par Jupiter parvient-il à s’emparer de Thétis ?
8. Qui lui indique comment faire pour s’emparer de Thétis? Comment fait-on venir ce personnage ?
9. Quel est le nom de l’enfant qui naît de Thétis ? Dans un dictionnaire, cherchez quelques informations sur cet enfant.
10. Qui est Ovide ? À quelle époque vivait-il ?

Lire la correction

Partager

À voir également

Commentaires