Fuite de Moïse en Madiân

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > L’Exode > Fuite de Moïse en Madiân

Lecture analytique d'un extrait de la bible

Carte de l'ancienne Égypte

Le texte fait le récit d’un meurtre prémédité, voulu.
Il est composé de deux paragraphes tous deux signalés par un alinéa. Le premier évoque le meurtre de l’Égyptien et la fuite de Moïse. Le second raconte la nouvelle vie de Moïse en Madiân, où il épouse une femme.

La progression du texte (c’est-à-dire les différentes étapes de l'histoire) est signalée par un groupe prépositionnel « en ces jours-là », puis le groupe nominal « le jour suivant » ainsi que la conjonction de coordination « or ».

Le texte est composé de deux paragraphes contenant de nombreuses ellipses. On peut, entre autres, en signaler deux :

1. Toute la jeunesse de Moïse est passée sous silence, elle a évidemment eu lieu, mais on ne la raconte pas. C’est donc une ellipse signalée par la proposition subordonnée relative « qui avait grandi ».
2. La seconde est à la fin du texte : il y a une ellipse entre le moment où Moïse épouse Cippora et le moment où elle donne naissance à un fils.

Les ellipses permettent d’accélérer le récit en évitant de raconter de nombreux détails de moindres importances. L’emploi des passés simples est un autre moyen de faire avancer le récit plus rapidement : « vinrent », « survinrent », « se leva », « vint », « abreuva », « revinrent » et « dit ».

Partager

À voir également

Commentaires