Évaluation des séance 1 à 4

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > En route pour le brevet > Évaluation des séance 1 à 4

I - Le champ lexical (5 points)

Relevez le champ lexical de la peur dans l’extrait suivant.

Mais, bien que terrifié par l’idée de l’homme de mer à une jambe, j’avais beaucoup moins peur du capitaine lui-même que tous les autres qui le connaissaient. Certains soirs, il prenait un peu plus de grog que sa tête n’en pouvait supporter [....] D’autres fois, il faisait servir des verres à la ronde et obligeait la tremblante assistance à écouter ses histoires ou à reprendre en chœur ses refrains. Souvent, j’ai entendu la maison retentir du « Yo-ho-ho ! et une bouteille de rhum ! » : tous accompagnaient, effrayés à mort, et s’efforçaient à qui mieux mieux pour éviter les observations. [...]
Ses histoires plus que tout le reste effrayaient les gens. C’étaient des histoires épouvantables rien que pendaisons, et coup de planche, et tempêtes en mer, et île de Tortue, et sauvages exploits aux pays du Continent espagnol. À l’entendre, il avait passé sa vie au milieu des pires sacripants que Dieu laissa jamais naviguer sur la mer. Et le style de ses histoires scandalisait les naïfs paysans presque à l’égal des forfaits racontés. Mon père disait sans cesse que l’auberge était perdue, que les gens refuseraient bientôt de venir s’y faire tyranniser et humilier, pour aller ensuite trembler dans leurs lits ; mais je crois en vérité que sa présence nous faisait du bien. Les gens avaient peur devant lui, mais à la réflexion ils l’aimaient presque, car il stimulait joliment leur paisible existence rurale.

(L’Île au trésor de Robert Louis Stevenson)

II - Réécriture (6 points)

Réécrivez l’extrait suivant en conjuguant au passé simple les verbes au présent

Les bonnes fondent sur moi ; je leur échappe ; je cours me barricader dans la cave de la maison : l’armée femelle me pourchasse. Ma mère et mon père étaient heureusement sortis. La Villeneuve défend vaillamment la porte et soufflette l’avant-garde ennemie.

(Mémoires d’Outre-Tombe de François-René de Chateaubriand)

III - Réécriture (2 points)

Réécrivez l’extrait suivant en remplaçant « je » par « nous »

J'ai le cou brisé, la nuque qui me fait mal, la poitrine creuse ; je suis resté penché sur les chapitres sans lever la tête, sans entendre rien, dévoré par la curiosité [...]

(L’Enfant de Jules Vallès)

III - Le participe passé (9 points)

Accordez les participes passés des verbes à l'infinitif dans les phrases suivantes.

1. Je détournai mes regards de cette porte que je croyais avoir entendre crier, pour les étendre autour de moi.
2. On montait l’escalier profond auquel appartenaient les trois marches que j’avais descendre.
3. Un vaste brouillard couvrait la mer ; je descendis sur la plage, et je m’assis en attendant qu’il fût dissiper.
4. Les gendarmes, qui avaient été prévenir à quatre heures du matin, venaient chercher le maire.
5. Ils refusèrent de tenter la traversée dans la barque qui nous avait amener.
6. Vous le savez, car on n’a pas besoin de dire de pareilles choses pour qu’elles soient savoir.
7. Il aura apercevoir une femme avec laquelle il a envie de danser.

(D’après Pauline d’Alexandre Dumas)

Lire la correction de l'évaluation

Partager

À voir également

Commentaires