Le participe

Vous êtes ici : Lettres > Cours > Le participe

Le participe, comme l’infinitif, est un mode impersonnel, c’est-à-dire que le verbe au participe n’a pas de pronom personnel.
Ce mode possède deux temps : le présent et le passé.

L'un et l'autre peuvent s'employer soit comme un adjectif qualificatif soit comme un verbe.

I - Le participe présent

Le participe présent se termine par -ant.

charmercharmant, tenirtenant

Le participe présent « participe » à la fois de l’adjectif et du verbe. On peut donc l’employer comme un adjectif (on l’appelle alors l’adjectif verbal) : J’ai rencontré le prince charmant. On peut l’employer comme un verbe : Le prince, tenant la princesse dans ses bras, s’apprête à lui demander sa main.

Si le participe présent est précédé de la préposition en, on dit que c’est un gérondif : Le prince, en charmant la princesse, a ravi son cœur.

II - Le participe passé

Le participe passé a deux emplois. Il sert à former des temps composés (le passé composé, le plus-que-parfait, le futur antérieur… ) ou des adjectifs qualificatifs.

Ainsi, le participe passé du verbe fleurir est fleuri. Ce participe passé permet de construire un temps composé, le passé composé par exemple (j’ai fleuri mon jardin) ou le plus-que-parfait (j’avais fleuri mon jardin).
Le participe passé fleuri peut être également utilisé comme un adjectif qualificatif : un jardin fleuri.

1. Comment trouver le participe passé ?

Pour trouver le participe passé d’un verbe, il suffit de conjuguer celui-ci au passé composé. Le deuxième élément (après l’auxiliaire être ou avoir) est le participe passé :

mangerj’ai mangé (le participe passé est mangé)
prendrej’ai pris (le participe passé est pris)

2. Comment connaître l’orthographe du participe passé ?

Le participe passé des verbes du premier groupe se termine toujours par :

criercrié, jouerjoué, lancerlancé

Le participe passé des verbes du deuxième groupe se termine toujours par -i :

nourrirnourri, bondirbondi, rougirrougi

Le participe passé des verbes du troisième groupe se termine :

Pour être certain d’orthographier correctement le participe passé d’un verbe du troisième groupe, conjuguez le verbe à la voix passive avec un sujet au féminin. Cela aura pour effet de faire entendre la consonne finale (ou son absence) qui, autrement, resterait muette :

la lettre a été lue (et non *luse ou *lute)
la table a été mise (et non *mite)

Partager

À voir également

Commentaires