Épitaphe d'un paresseux

Vous êtes ici : Lettres > Textes > Poèmes > Épitaphe d'un paresseux

Jean s'en alla comme il était venu,
Mangea le fonds avec le revenu,
Tint les trésors chose peu nécessaire.
Quant à son temps, bien le sut dispenser :
Deux parts en fit, dont il soulait passer
L'une à dormir et l'autre à ne rien faire.

Jean de La Fontaine

Partager

À voir également

Commentaires