La langue du XVIIe siècle

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Rire avec Molière > La langue du XVIIe siècle

Vocabulaire

Vous avez découvert, dans ce chapitre, de nombreux mots.
Retrouvez leur signification en associant les mots avec leur définition.

Quelques verbes

a - Le verbe « entendre » possède deux significations. Lesquelles ? Rédigez deux phrases contenant ces deux sens.

b - « souffrir » possède également une double signification. Donnez ses différents sens, et rédigez deux phrases.

c - Les verbes « ouïr », « quereller » et « railler » sont devenus plutôt rares. En revanche, on emploie certains mots de la même famille (ce sont souvent des noms). Trouvez-les !

Réécrivez ces phrases dans un français plus moderne.

Exemple : Crois-tu que je m’épouvante de tes paroles ? → Crois-tu que tu me fais peur ?

a - En vain je cours de tous côtés pour le pouvoir trouver.

b - Nous nous sommes allés promener sur le port.

c - Dépêchez donc vite, Monsieur, je tremble que l'heure ne sonne.

d - Ah ! que n’ai-je étudié plus tôt, pour savoir tout cela ?

e - « Nicole, apportez-moi mes pantoufles, et me donnez mon bonnet de nuit ».

f - On aura grande joie à me voir, après dix jours d’absence.

g - De grâce, ne vous mettez point en colère.

h - Qui t’a porté à cette action ?

Les insultes

On trouve de nombreuses insultes chez Molière. Ce sont d’ailleurs les premiers mots que nous avons lus.

Retrouvez au moins cinq exemples de ces insultes, et utilisez-les dans un petit dialogue.

Partager

À voir également

Commentaires