Merci !

Cette campagne de crowdfunding a été un succès, un véritable succès ! Je n’en reviens toujours pas, et je ne parviendrai jamais à remercier assez tous ceux qui y ont participé, tous ceux qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à la réussite de cette collecte : générosité, énergie, contributions diverses, messages de soutien ont été les témoignages quotidiens que j’ai reçus durant près de deux mois.

Quand je pense que j’ai pu douter, à un moment, de l’issue de cette entreprise ! Je ne peux m’empêcher de m’en vouloir, encore qu’il était vraiment permis de douter.

En effet, si cette campagne a connu un heureux terme, je me souviens du dépit qui a été le mien en constatant que, à trois exceptions près, les personnes influentes (journalistes, comptes Twitter importants, associations diverses, et même l’Éducation nationale) ne m’aidaient aucunement. Or ladite campagne est le produit du triomphe de l’individu, qui permet la réalisation de projets en dehors de tout cadre institutionnel, de toute publicité, de tout soutien journalistique.

Libérez Ralentir travaux

C’est ça, qui est fascinant dans le crowdfunding. Et peut-être que c’est ça, le web 3.0 : une somme d’individus qui ne se connaissent pas, qui ne se sont jamais vus, mais qui partagent un certain nombre d’idées communes et qui, par delà, les kilomètres favorisent l’émergence d’une nouvelle forme de culture, travaillent à sa réalisation, court-circuitant les médias traditionnels.

De ce point de vue, je ne remercierai jamais assez Framasoft dont la patience est parvenue à me faire entendre que, s’il existait des ressources libres en mathématiques, il n’y avait rien de tel en français. La libération des ressources qu’offre Ralentir travaux permettra, je l’espère, la publication de nouveaux manuels libres et gratuits sur le modèle (pourquoi pas ?) de Sésamath.

ContrepartiesIl me reste donc, après avoir changé la licence de Ralentir travaux, à œuvrer pour la réalisation du prochain manuel de 5e. Ce sera une longue entreprise (même si elle est déjà largement entamée), et j’aurai à nouveau besoin de votre aide pour la mener à bien. Le droit d’auteur et son accaparement post-mortem de près d’un siècle ne permettant pas aisément l’utilisation de tel ou tel texte, il faudra encore une fois traduire et adapter de nombreux auteurs. Je pense à Jack London, Robert Louis Stevenson, mais aussi Rabelais, Rutebœuf, Chrétien de Troyes, etc.

Je ne peux m’empêcher, enfin, d’évoquer certaines critiques dont ce projet a fait l’objet. L’objectif est bien de produire des ressources libres. Cependant, pour certains, la liberté s’étend des outils de productions jusqu’à leur publication. Or je travaille sur Mac et produis des livres sur iBooks Author. Je voudrais simplement rappeler qu’in fine les manuels sont libres, que la publication sur iBooks Author n’est pas exclusive, que tout Ralentir travaux est en HTML 5, et que c’est un format ouvert, que l’on peut consulter aisément.

Je voudrais encore une fois remercier la centaine de personnes qui m’ont soutenu, m’ont donné le courage de continuer, et vont me permettre de travailler sur une machine neuve. À l’exception de ceux qui ne le désirent pas, vos noms paraîtront dans le prochain manuel.

En attendant cette publication, je voudrais tout particulièrement exprimer ma reconnaissance et plus encore à Cynthia Bertrand, Stéphanie Houry, Nolwenn et Jacques Houry, Fabienne Sypowski, Steven Leroux, Romain Sertelon ainsi qu'à Lyclic et Framasoft, les plus généreux donateurs de Ralentir travaux.

C’était l’une des contreparties proposées sur Ulule, et je suis donc heureux d'inscrire vos noms dans Ralentir travaux. Notez que personne n’a remporté la dernière contrepartie.

Allez ! Dites-moi ce qui vous ferait plaisir !

Yann Houry

Partager

À voir également

Commentaires