Exercice sur la comparaison

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > La guerre de Troie > Exercice sur la comparaison

Trouvez les comparaisons en remplissant ce tableau selon le modèle ci-dessous.

Exemples Comparé Comparant Mot de comparaison Point commun
Hector fuit comme une palombe effrayée. Hector palombe comme Hector éprouve la même peur qu'un oiseau menacé.

Achille s'élance avec fureur, comme l'aigle qui se précipite dans la plaine à travers d'épais nuages pour saisir un faible agneau. (L’Iliade)

De sa haute chambre parfumée sortit alors, Hélène, semblable à Artémis aux-flèches-d’or. (L’Odyssée)

Il s’avança, tel un lion des montagnes qui se fie à sa force et ne craint ni la pluie ni le vent. (L’Odyssée)

Cependant le rapide Achille obstinément bouscule et poursuit Hector. On dirait un chien qui, dans les montagnes, suit le faon de la biche, qu’il a levé au gîte, par les combes et les vallées. (L’Iliade)

Ainsi qu’un homme dans un rêve n’arrive pas à poursuivre un fuyard, et que celui-ci à son tour ne peut pas plus le fuir que l’autre le poursuivre ; ainsi Achille, en ce jour, n’arrive pas plus à atteindre Hector à la course qu’Hector à lui échapper. (L’Iliade)

De même que des enfants voient avec bonheur leur père reprendre goût à la vie, après une longue maladie et de violentes souffrances, de même Ulysse se réjouissait à la vue de la terre et des forêts. (L’Odyssée)

Partager

À voir également

Commentaires