Éole

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > L'Odyssée en peinture > Éole

"L'île d'Éole" de Marc Chagall

Éolie « est une île flottante entourée d’un mur de bronze indestructible » (page 57).
Sur cette île vivent Éole et sa femme qui ont 12 enfants : six garçons qui ont épousé les six filles. Ils se reproduisent donc entre eux (c'est ce qu'on appelle l'inceste). Tous passent leur temps à banqueter.

Ulysse est tout d’abord reçu royalement pendant un mois ! Il apporte à Éole des nouvelles du monde extérieur, et lui raconte la guerre de Troie.

"Ulysse dans la grotte des vents" de Jan Van der Straet
"Le grand Éole donnant les vents à Ulysse" de Isaac Moillon  Ulysse et Éole

Ulysse, aidé par Éole qui a enfermé dans une outre les vents mauvais, va pouvoir rentrer chez lui, mais, dit-il, « il n’en fut pas ainsi : la folie allait nous perdre » (page 58). Il annonce à l’avance un événement funeste (malheureux) dont on ne sait rien encore. C’est ce qu’on appelle une anticipation. Elle sert à créer du suspense, à intriguer le lecteur qui se demande : Que va-t-il se passer ?

"Éole" de Van Thulden  "Éole" de Van Thulden

Aidé par Éole, Ulysse navigue pendant 9 jours sans jamais se reposer. Il ne laisse personne tenir le gouvernail à sa place. Au dixième jour, apercevant déjà Ithaque, il décide de prendre un peu de repos. Pendant ce temps, les compagnons, soupçonnant Ulysse de ramener dans l’outre d’Éole de l’or et toutes sortes de cadeaux, l’ouvrent et libèrent les vents enfermés, ce qui déclenche une tempête qui les ramène chez Éole.

Au moment où Ulysse se réveille, un grand désespoir s’empare du héros qui pense à se « jeter à la mer pour mourir » (page 58).

Aucune intervention divine ! Les hommes semblent responsables de leur malheur ! Ulysse retourne alors chez Éole demander de l’aide. Le maître des vents le renvoie aussitôt en lui disant que s’il est là, c’est que les dieux le haïssent (page 59).

La fatigue d’Ulysse et la curiosité des compagnons cachent en réalité la malédiction des dieux.

Lire la deuxième partie

Partager

À voir également

Commentaires