La phrase interrogative

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Rire avec Molière > La phrase interrogative

Une phrase interrogative est composée d’une proposition principale (« Je me demande ») et d’une proposition subordonnée (« qui tu as appelé »).

Cette proposition subordonnée pose une question, une demande d’information qui dépend toujours d’un verbe à sens interrogatif : se demander, savoir, ignorer, chercher

Pour cette raison, elle est appelée proposition subordonnée interrogative indirecte, puisqu’elle dépend d’un verbe dont elle est complément.

Il n’y a pas l’inversion du sujet ni le point d’interrogation que l’on trouve dans l’interrogation directe : « Qui as-tu appelé ? »

Une proposition subordonnée peut être introduite par :

Exercice

Réécrivez ces phrases interrogatives en commençant par « Je me demande... ».

a - Que feras-tu ?

b - N'y a-t-il personne qui puisse me dire où est le seigneur Géronte ?

c - Où pourrai-je le rencontrer, pour lui dire cette infortune ?

d - Qu'est-ce que c'est ?

e - Que diable allait-il faire dans cette galère ?

f - Sait-il bien ce que c'est que cinq cents écus ?

g - Vous moquez-vous des gens ?

Partager

À voir également

Commentaires