La table ronde

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Le chevalier > La table ronde


« Tous ceux qui s’y devront asseoir n’y auront nulle préséance »
Source : Wikipédia

Merlin se mit debout, et dit à haute voix afin que tous l’entendirent dans la salle :

« Seigneurs, sachez que le très Saint Graal - ce vase sacré dans lequel Joseph d’Arimathie a recueilli le précieux sang qui coulait des plaies de Jésus-Christ - a été transporté en Bretagne. Mais il ne sera trouvé que par le meilleur chevalier du monde.

Et il est dit qu’au nom de la très Sainte Trinité, le roi Arthur doit établir la table qui sera la troisième après celle de la Cène et celle du Graal, et qu’il en adviendra de grands biens et de grandes merveilles dans ce royaume. Cette table sera ronde pour signifier que tous ceux qui s’y devront asseoir n’y auront nulle préséance, et à la droite du roi demeurera toujours un siège vide en mémoire de Notre Seigneur Jésus-Christ : personne ne s’y pourra placer sans risquer le sort de Moïse qui fut englouti en terre, hormis le meilleur chevalier du monde qui conquerra le Saint Graal et en connaîtra le sens et la vérité. »

Il n’avait pas achevé ces mots que parut soudain au milieu de la salle une table ronde autour de laquelle se trouvaient cent cinquante sièges de bois. Et sur beaucoup d’entre eux, on lisait, en lettres d’or : Ici doit s’asseoir Un Tel. Pourtant, sur celui qui se trouvait en face du fauteuil du roi, nul nom n’était inscrit.

« Seigneurs, dit Merlin, voyez les noms de ceux que Dieu a choisis pour siéger à la Table ronde et pour se mettre en quête du Graal quand le temps sera venu. »

Alors le roi et les chevaliers désignés vinrent prendre place, en veillant à laisser libre le siège périlleux.

Un calice est le vase sacré où se fait la consécration du vin dans la religion chrétienne (durant l’eucharistie).
Le calice d'argent d'Antioche (voir l’image ci-dessous) est conservé au Metropolitan Museum of Art à New York. Il était présenté comme le Saint Calice. Il date du VIe siècle mais, aujourd'hui, on pense plutôt que cet objet servait de lampe.
(source)

« Seigneurs, reprit Merlin, lorsque vous entendrez parler d’un bon chevalier, vous l’amènerez à cette cour où, s’il témoigne qu’il est preux, vous le recevrez parmi vous, car il est dit que le nombre des compagnons de la Table ronde s’élèvera à cent cinquante avant que la quête du Saint Graal soit entreprise. Mais il vous faudra le bien choisir : un seul mauvais homme honnirait toute la compagnie. Et veillez à ce que nul d'entre vous ne s’asseye sur le siège périlleux, car il lui en adviendrait grand mal. »

Messire Gauvain, après avoir consulté ses compagnons, parla ainsi :

« Par les chevaliers de la Table ronde, dit-il, je fais le vœu que jamais demoiselle ou dame ne viendra en cette cour chercher secours sans le trouver. Et jamais un homme ne viendra nous demander aide sans l’obtenir. Et s’il arrivait que l’un de nous disparaisse, tour à tour ses compagnons se mettraient à sa recherche ; et chaque quête durerait un an et un jour. » Le roi fit apporter les meilleures reliques qu’on put trouver et tous les compagnons de la Table ronde jurèrent sur les saints de tenir le serment qu’avait fait en leur nom messire Gauvain. Et la reine dit à celui-ci :

« Cher Gauvain, je veux avec la permission de mon seigneur le roi, que quatre clercs demeurent ici, lesquels mettront par écrit toutes vos aventures et celles de vos compagnons, afin qu’après notre mort on garde la mémoire de vos prouesses. »

D’après Merlin de Robert de Boron

Questions

La table ronde

1. Combien de tables ont-elles été construites avant la table ronde d’Arthur ?

2. Au nom de qui la nouvelle table doit-elle être construite ?

3. Relevez le champ lexical de la religion.

4. Pourquoi cette table doit-elle être ronde ?

5. Pour quelles raisons construit-on cette table ?

Les chevaliers

6. Qui pourra s’asseoir à cette table ? Sur quel siège ne faut-il cependant pas s’asseoir ? Pourquoi ?

7. Selon Gauvain, quelles seront les qualités des chevaliers siégeant à cette table ?

8. Que demande la reine ? Pourquoi ?

9. Selon Merlin, que devront trouver les chevaliers ? Quel chevalier le trouvera ?

Vocabulaire

11. Quels pouvoirs attribue-t-on généralement au Graal ? Faites des recherches et énumérez-en quelques-uns.

12. Vous avez découvert le sens premier du mot « graal », mais quelle peut être sa signification dans cette phrase : « Ce timbre extrêmement rare est le Graal de tout collectionneur » ?

13. Que signifie l’expression « boire le calice jusqu’à la lie » ?

Rédigez

1. Comme Robert de Boron, rédigez des phrases (au moins deux) commençant par « Il n’avait pas achevé ces mots que... » suivi d’un verbe au passé simple et d’une proposition subordonnée.

Exemple : Il n’avait pas achevé ces mots que tomba une pluie abondante qui les trempa jusqu’aux os.

2. Imaginez les aventures et les exploits d’un chevalier parti à la recherche du Graal.

Comme Calogrenant, Yvain ou Perceval, il affronte de nombreux dangers, traverse des forêts impénétrables, parvient dans d’étonnants châteaux durant sa quête, etc.

Partager

À voir également

Commentaires