Le complément d'objet

Vous êtes ici : Lettres > Cours > Le complément d'objet

Faire la différence entre un verbe intransitif et un verbe transitif

a) Le verbe s’emploie seul et n’a pas besoin d’être complété.
En ce cas, le verbe exprime seul l’action exercée par le sujet. On parle de verbe intransitif.

Exemple :

Ulysse vient.
sujet verbe

b) Le verbe n’est pas employé seul. Il est suivi par un groupe de mots qui le complète. Ce complément précise l’objet sur lequel s’exerce l’action. On parle de verbe transitif.

Exemple :

Poséidon souleva son trident.
sujet verbe objet

Le verbe fait passer l’action du sujet à l’objet (en latin, transit signifie passage) : le sujet (Poséidon) exerce une action (souleva) sur un objet (son trident).

Le groupe de mots à la droite du verbe (son trident) est alors appelé complément d’objet.

Comment savoir si le verbe est transitif ou intransitif ?

Pour savoir si le verbe est transitif ou s’il est intransitif, on peut poser la question « quoi ? » juste après le verbe : « Il bondit quoi ? » ne veut rien dire. Le verbe est donc intransitif. La question « Nous découvrons quoi ? » est correcte, elle peut être posée. Le verbe est donc transitif.

Toutefois, l’objet de l’action peut ne pas être précisée. On peut dire simplement « Le cyclope mange » sans plus de précision. Mais on peut poser la question « Le cyclope mange quoi ?». Le verbe « mange » est donc bien transitif, même employé seul. On dit qu'il est employé absolument.

Faire la différence entre le verbe transitif direct et le verbe transitif indirect

Si le verbe est immédiatement suivi du complément d’objet, le verbe est transitif direct.

Exemple : « Ulysse imagine une ruse. »
verbe complément d’objet

Si le verbe est suivi d’un complément d’objet introduit par une préposition («à» ou «de» principalement), le verbe est transitif indirect.

Exemple : « Ulysse réfléchit à une ruse. »
verbe complément d’objet

Le complément d’objet direct et le complément d’objet indirect

Les verbes transitifs directs sont suivis d’un complément d’objet direct (COD).

Exemple : «Les Achéens ont gagné la guerre. »
COD

Les verbes transitifs indirects sont suivis d’un complément d’objet indirect (COI).

Exemple : « Il va à Ithaque. »
COI

Les verbes se construisant avec deux compléments

Certains verbes se construisent avec deux compléments d’objet, l’un direct (COD), l’autre indirect (COI).

Exemple : « L’aède raconte une histoire aux invités d’Alkinoos. »
COD COI

On peut inverser ces deux compléments : « L’aède raconte aux invités d’Alkinoos une histoire »

D’autres verbes se construisent avec deux COI :

Ulysse parle de son voyage à sa femme.
COI COI

Partager

À voir également

Commentaires