Les types et les formes de phrases

Vous êtes ici : Lettres > Cours > Les types et les formes de phrases (Sixième)

Il existe quatre types de phrases et quatre formes de phrases.

I - Les types de phrases

1. Les phrases se terminant par un point sont des phrases affirmatives. On dit parfois déclaratives.
Exemple : Cette journée est agréable.
Dans cet exemple, on affirme (on déclare) que la journée est agréable.

2. Les phrases se terminant par un point d'interrogation sont des phrases interrogatives c'est-à-dire que l'on pose une question.
Exemple : Quel temps fait-il ?

3. Les phrases se terminant par un point d'exclamation sont dites exclamatives.
Exemple : Qu'il fait chaud !
Dans cet exemple, celui qui parle exprime un sentiment en s'exclamant (probablement le sentiment qu'il fait trop chaud).

4. Le dernier type de phrases est le type injonctif.
L'injonction consiste à donner un ordre. Cela peut se faire par l'impératif (Sortez.), par le subjonctif (Qu'il sorte !) ou encore par une phrase sans verbe (Dehors !).

II - Les formes de phrases

1. La forme négative
On rajoute une négation (toujours en deux mots : ne... pas, ne... rien, etc.).
Exemple : Cette journée n'est pas agréable.

2. La forme impersonnelle
On a cette forme quand on utilise un verbe dont le sujet ne peut être que le pronom personnel il, celui-ci ne pouvant être remplacé par aucun autre.
Exemple : Il neige, Il pleut, Il faut...

3. La forme emphatique
Il s'agit de mettre en évidence un mot dans une phrase.
Si l'on dit Cet enfant aime le gâteau et que l'on veut mettre le gâteau en évidence, on peut le faire de deux façons :

a) C'est le gâteau que cet enfant aime (c'est la construction avec c'est... que/qui...)

b) Cet enfant l'aime, le gâteau ou encore Le gâteau, cet enfant l'aime (On met le groupe le gâteau au début ou à la fin de la phrase et ce groupe est repris par un pronom personnel, l' dans notre exemple).

4. La forme passive
Dans cette dernière forme, le sujet d'une phrase normale perd sa place pour devenir ce qu'on appelle un complément d'agent.
Exemple : L'enfant mange un gâteau est une phrase à la forme active. Si l'on met cette phrase à la forme passive, cela donnera Un gâteau est mangé par l'enfant.

Lire le cours sur la forme passive.

Partager

À voir également

Commentaires