Ralentir travaux Araignée
dictionnaire et traducteurs

Tout : le déterminant, l'adverbe, le nom et le pronom

Vous êtes ici : Lettres > Cours > Tout : le déterminant, l'adverbe, le nom et le pronom

A  A

Le mot tout pose un problème à de nombreux élèves. Ils ne savent comment l’orthographier et hésitent souvent entre tout et tous, qui bien souvent se prononcent [tu], ne permettant plus un choix facile.
Il me semble que le problème est simple à résoudre si l’on sait que tout peut être un déterminant, un adverbe, un pronom et même un nom. Résolvez la question de la nature du mot et vous saurez l’écrire correctement.

I — Le déterminant

L’article défini peut être précédé de tout (e), tou(te)s et ainsi former une sorte de groupe déterminant que certains appellent un déterminant complexe :

tous les élèves, toute la journée, tout le monde.

Ce dernier exemple rend les élèves perplexes. En effet, le groupe tout le monde véhicule l’idée de pluriel (tout le monde, c’est potentiellement des milliers voire des milliards de gens…) mais s’écrit au singulier.
De toute façon, la méthode est simple. Observez l’article défini. Si celui-ci est au singulier (le), tout s’écrira au singulier (tout le travail) ; s’il est au pluriel (les), tout s’écrira au pluriel (tous les garçons). C’est évidemment la même chose avec d’autres déterminants (possessifs ou démonstratifs) : tous mes, tous ces, toute cette, etc.
Dernier exemple extrait du roman Paul et Virginie : Tous les matelots s’étaient jetés à la mer. Il n’en restait plus qu’un sur le pont, qui était tout nu et nerveux comme Hercule. On aura garde de confondre tous (les), qui est un déterminant et tout, qui est un adverbe.

II — L’adverbe

Comme n’importe quel adverbe tout est invariable. Ah non, pas cette fois ! Dans la plupart des cas, tout est effectivement invariable :

Cette fille est tout émue.

tout est un adverbe synonyme de complètement, entièrement.

Autre exemple : ils sont partis tout contents.

On remarquera que notre adverbe est toujours placé devant un adjectif commençant par une voyelle, mais si l’on place le même adverbe devant un adjectif féminin commençant par une consonne, alors il sera susceptible de s’accorder (Fichtre !) :

Je m’excuse, dit Nadia, toute rougissante (dans "La sorcière de la rue Mouffetard")

III — Le pronom

Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés

Prenons le second hémistiche de ce célèbre vers de La Fontaine. tous n’est ni un déterminant ni un adverbe. Comment le dire avec certitude ? Si tous était un déterminant, il se trouverait devant un nom voire un adjectif antéposé au nom, ce qui n’est pas le cas (tous est devant le verbe étaient). Si tous était un adverbe, on pourrait le remplacer par un adverbe de même sens comme complètement, entièrement… Ce qui n’est pas le cas non plus. On ne peut pas dire *complètement étaient frappés. Donc tous n’est pas non plus un adverbe.

tous est un pronom. Comme tout pronom, il reprend un nom voire un GN, les animaux malades de la peste en l’occurrence.

IV — Le nom

Lorsque tout est un nom, il est évidemment précédé d’un déterminant. C’est grâce à ce déterminant que vous saurez que tout est un nom. Voici un exemple extrait du dictionnaire Le Petit Robert :

Il montra son passeport, sa lettre de mission. Il prépara quelques autres papiers […] Le fonctionnaire examina le tout (Romains)

Partager :

Nouveau !

Manuel iTunes Téléchargez le manuel de sixième libre et gratuit pour iPad
Manuel de quatrième - Yann Houry
Pas d'iPad ? Téléchargez le manuel en version PDF.
Voir tous les manuels du même auteur

À lire également :

Commentaires