Les verbes pronominaux

Vous êtes ici : Lettres > Cours > Conjugaison > Les verbes pronominaux

I - Qu’est-ce qu’un verbe pronominal ?

Un verbe pronominal est un verbe précédé d’un pronom personnel qu’on appelle réfléchi.

Elle se montre.

« elle » et « se » désignent la même personne, car l’action de « montrer » revient (elle se réfléchit comme on dit qu’un miroir réfléchit votre image) sur le sujet. On pourrait alors traduire la phrase ainsi : *elle montre elle, *elle montre soi.

Le pronom réfléchi varie selon les personnes (me, te, se, nous, vous, se) :

je me montre
tu te montres
il se montre
nous nous montrons
vous vous montrez
ils se montrent

Le verbe est donc précédé d’un double pronom, le sujet d’une part (« je ») et le pronom réfléchi d’autre part (« me »). Le pronom réfléchi est, en ce cas, complément d’objet direct (je montre quoi ? → moi).

Cependant, à l’impératif, le pronom réfléchi est placé après le verbe :

montre-toi
montrons-nous
montrez-vous

Enfin, précisons que, lorsque l’on conjugue un verbe pronominal au passé composé, on utilise l’auxiliaire « être » et que le participe passé s’accorde avec le complément d’objet direct placé avant le verbe (le pronom réfléchi donc) :

je me suis montré(e)
tu t’es montré(e)
il s’est montré
elle s’est montrée
nous nous sommes montré(e)s
vous vous êtes montré(e)s
ils se sont montrés
elles se sont montré(e)s

II - Le verbe pronominal dit réciproque

On dit qu’un verbe pronominal est réciproque lorsqu’il exprime une action que plusieurs sujets exercent l’un sur l’autre. En somme, l’action est à la fois accomplie et reçue par chacun d’eux :

Paul et Virginie s’aiment.
Les élèves s’aident.

Les verbes réciproques ne s’emploient qu’au pluriel, et peuvent être complétés par « l’un l’autre », « l’un à l’autre », « les uns les autres », « entre eux », etc. :

Paul et Virginie s’aiment l’un l’autre.
Les élèves s’aident entre eux.

III - Les verbes essentiellement pronominaux

Certains verbes ne se rencontrent qu’à la forme pronominale. On les appelles les verbes essentiellement pronominaux :

s’abstenir, se démerder, s’évanouir, se souvenir, se suicider, etc.

IV - Les verbes pronominaux de sens passif

Généralement employés à la troisième personne, ces verbes s’emploient sans que l’on puisse dire qui ou ce qui provoque l’action :

Ses livres se vendent comme des petits pains.
La musique s’entend dans tout l’immeuble.

Le pronom réfléchi des verbes de sens passif n’a aucune fonction dans la phrase (il n’est ni COD ni COI). Au passé composé, le participe passé s'accorde avec le sujet du verbe :

Ses livres se sont vendus comme des petits pains.
La musique s’est entendue dans tout l’immeuble.

Partager

À voir également

Commentaires