Et si les enseignants utilisaient le Markdown ?

Quelques apps sur iOS

Tout d’abord, quelques apps (iOS). J’aime beaucoup Daedalus Touch. Avec cette app, on peut même exporter en ePub. Il est aussi possible d’écrire en recourant au Markdown et donc en ayant un texte prêt à être publié, par exemple, dans WordPress. Pour cela, on peut aussi utiliser 1Writer ou Editorial.

Et c’est vraiment très pratique ! Donc trois apps intéressantes :

  • Daedalus

  • 1Writer

  • Editorial

image

Le Markdown, pour quoi faire ?

Expliquons déjà de quoi il retourne. Comme le dit David Bosman :

je trouve ça toujours trop compliqué d’expliquer en théorie un truc qui est vraiment tout con en pratique […]

Mais essayons. On l’a vu, l’intérêt du Markdown est de sauter une étape. Au lieu d’écrire un texte puis de le formater (mettre certains mots en gras, en italique, créer des liens, etc.) en ajoutant telle ou telle balise HTML, ce qui est souvent fastidieux, on écrit son texte tout en le formatant grâce à un langage qui a le bon goût de rester discret, de ne pas encombrer le texte et donc de permettre de sauter une étape puisqu’on publie immédiatement après l’écriture du texte. De plus, c’est facile à apprendre.

Voyons un exemple.

Souvent, on écrit son texte (je prends le 2e paragraphe du présent article comme exemple) :

On peut aussi utiliser 1Writer ou Editorial. 

Et c’est vraiment très pratique ! Après on ajoute (ou on fait ajouter) les balises HTML, et mon 2e paragraphe donnerait ceci :

<p>Pour cela, on peut aussi utiliser <a href="https://appsto.re/fr/GjYO.i">1Writer</a> ou <a href="https://appsto.re/fr/UqWkO.i">Editorial</a>.<br />  
Et c'est vraiment <em>très pratique</em> !</p>

Mais en Markdown, cela donnerait ça :

On peut aussi utiliser [1Writer](https://appsto.re/fr/GjYO.i) ou [Editorial](https://appsto.re/fr/UqWkO.i).
Et c'est vraiment *très pratique* !

C’est plus épuré et on fait tout en une seule étape. L’écriture et la mise en forme. Votre WordPress saura afficher tout ça comme si c’était du HTML.

Pas convaincu ? C’est normal, mon exemple n’est pas terrible. Essayons autre chose. Vous avez déjà créé une liste en HTML ? Rien de compliqué mais ça peut être long… Encore une fois comparons HTML vs Markdown :

<ul>
<li>Daedalus</li>
<li>1Writer</li>
<li>Editorial</li>
</ul>


*   Daedalus
*   1Writer
*   Editorial

Il y a donc un gain de temps indéniable et dans l’écriture, la mise en forme et la publication puisque votre texte est prêt à être exporté en HTML ou en ePub. Cependant, le Markdown ne s’oppose pas au HTML. Comme le dit un de ses auteurs,

HTML is a publishing format ; Markdown is a writing format.

D’ailleurs on peut aussi utiliser des blocs comme<div>ou<table> pour certaines mises en forme non prise en charge par le Markdown.

Évidemment, je ne pense pas que mon article apporte grand-chose. Tout a déjà été dit. Mais il me semble qu’à l’heure où on parle beaucoup de code à l’école, ce langage n’a pas été tellement popularisé dans le monde de l’Éducation (pas tellement plus que le HTML d’ailleurs).

Les enseignants qui écrivent beaucoup ont tout intérêt à adopter ces langages (si tant est qu’on puisse vraiment parler de langage d’ailleurs). Vous publiez beaucoup ? Vous écrivez pour votre blog ? Vous écrivez des livres ? Ou vous avez un Tumblr ? Le Markdown vous ferait gagner un temps précieux.

Et que dire des élèves pour lesquels on voudrait créer une culture numérique ? À ce propos, il faudrai aussi leur apprendre la syntaxe wiki ! Tiens ! Ce sera mon prochain sujet de formation : HTML, Markdown et Wiki !

Comment apprendre le Markdown?

Le site Macgé a écrit quelques articles vous permettant de choisir votre éditeur ou encore expliquant comment écrire en Markdown dans WordPress.

WordPress vous donne d’ailleurs un peu d’aide sur le sujet. Attention ! Si vous hébergez votre WordPress, il vous faudra installer un plugin.

OpenClassroom explique également très bien les choses. Vous pouvez aussi lire l’article plutôt court de Wikipédia.

Mais le plus intéressant est probablement le site de John Gruber qui est, avec le regretté Aaron Swartz, le créateur du Markdown.

Et vous, qu’en pensez… Nan ! J’déconne ! Hein @Nicoguitare ? 😂

P.-S. Au fait, cet article a été entièrement écrit en Markdown ! 😃

7 commentaires sur “Et si les enseignants utilisaient le Markdown ?

  1. Et bien moi je pense que…ah ben non
    Non sérieux, c’est long pour s’y mettre ?

  2. Non, c’est très simple, justement ! Le plus compliqué, c’est d’en comprendre l’intérêt qui ne m’avait pas tout de suite sauté aux yeux. Maintenant, je crois que je ne pourrai plus m’en passer.

  3. J’aime beaucoup Ulysse (iPad, OS X et bientôt iPhone), Drafts (iOS) et Byword (iOS et OS X). Une mine pour ceux qui s’intéressent au Markdown sur iOS et OS X : du misanthrope Jean-Christophe Courte.

  4. Bonsoir, ce que je trouve aussi intéressant, c’est que pour nos élèves, petits et grands, ils doivent d’abord se concentrer sur le sens du texte puis le relire pour lui donner une forme qui enrichit le texte et pas seulement des grosses lettres de couleurs différentes

  5. À la question, est-ce que c’est long à apprendre, cela varie de 30 minutes à une petite heure pour les bases ! Le reste se découvre naturellement au fur et à mesure de vos besoins.
    Ce qui gêne parfois le plus les utilisateurs au départ, ce sont les balises mais avec certains outils qui atténuent ces dernières, cette aspérité s’efface assez rapidement.

  6. […] mes articles de blog sont désormais écrits en Markdown avec 1Writer. Comme je recours beaucoup au copier/coller (des liens, des citations…), […]

  7. […] the curtains). La syntaxe wiki me semble une excellente initiation et on peut embrayer sur le Markdown puis le HTML. À partir de là, la voie est ouverte. Même le CSS intègre désormais des […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *