Évaluation de mi-séquence

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Des fables et des saynètes > Évaluation de mi-séquence

De deux pots flottant sur l'eau

Texte 1 : Le Pot de terre et le Pot de fer (Livre cinquième, Fable 2)

Le Pot de fer proposa
Au Pot de terre un voyage.
Celui-ci s'en excusa,
Disant qu'il ferait que sage (1)
De garder le coin du feu ;
Car il lui fallait si peu,
Si peu, que la moindre chose
De son débris serait cause (2) :
Il n'en reviendrait morceau.
« Pour vous, dit-il, dont la peau
Est plus dure que la mienne,
Je ne vois rien qui vous tienne.
- Nous vous mettrons à couvert (3),
Repartit le Pot de fer :
Si quelque matière dure
Vous menace d'aventure (4),
Entre deux je passerai,
Et du coup vous sauverai. »
Cette offre le persuade.
Pot de fer son camarade
Se met droit à ses côtés.
Mes gens s'en vont à trois pieds (5),
Clopin-clopant comme ils peuvent,
L'un contre l'autre jetés
Au moindre hoquet (6) qu'ils treuvent (7).
Le Pot de terre en souffre ; il n'eut pas fait cent pas
Que par son Compagnon il fut mis en éclats,
Sans qu'il eût lieu de se plaindre.
Ne nous associons qu'avecque (8) nos égaux,
Ou bien il nous faudra craindre
Le destin d'un de ces Pots.

Jean de La Fontaine

Texte 2 : De deux Pots flottant sur l’eau

Le courant de l’eau entraîna par hasard deux Pots, dont l’un était de terre, et l’autre de fer. Le Pot de terre évitait avec de grandes précautions l’approche et la rencontre du Pot de fer, qui lui dit par une espèce de reproche : – Qu’appréhendez-vous (9). Je n’ai nulle envie de vous nuire, ni de vous faire aucun mal. Je le sais bien, répliqua le Pot de terre ; ce n’est nullement votre mauvaise volonté que je redoute ; mais si l’impétuosité10 de l’eau m’approche de vous, je suis perdu. Voilà pourquoi il vaut mieux que je m’éloigne pour me mettre en sûreté.

Ésope


Notes :

1 - Il ferait que sage : il ferait sagement.
2 - La moindre chose serait la cause de son débris, il casserait.
3 - Nous vous mettrons à couvert : nous vous protégerons.
4 - D‘aventure : par hasard.
5 - À trois pieds : les pots ont trois pieds.
6 - Au moindre hoquet : au moindre obstacle, au moindre accident de terrain un peu brutal.
7 - Qu’ils treuvent : qu’ils trouvent.
8 - Avecque : avec
9 - Qu’appréhendez-vous : que craignez-vous ?
10 - L’impétuosité : la violence


Répondez aux questions suivantes

Les deux textes (6 points)

1. Quel texte est en prose ? Lequel est de la poésie ? Justifiez avec précision votre réponse. (2 points)
2. En une phrase ou deux maximum, dites qui sont Jean de La Fontaine et Ésope. (2 points)
3. À quel genre littéraire appartiennent ces deux textes ? Donnez-en une définition. (2 points)

Les personnages du texte 1 (6 points)

4. Quels sont les personnages de cette fable ? (1 point)
5. Dites comment on appelle le procédé qui consiste à faire agir et parler les personnages comme de véritables êtres humains. (1 point)
6. Pourquoi le pot de terre ne veut-il pas partir en voyage ? (1 point)
7. Que lui propose alors le pot de fer ? (1 point)
8. « Cette offre le persuade » (vers 19)
Quelle est la nature du groupe de mots souligné ? Quelle est sa fonction ? (2 points)

La moralité du texte 1 (4 points)

9. Qu’arrive-t-il au pot de terre ? (1 point)
10. Recopiez sur votre feuille la moralité de cette fable. (1 point)
11. Quel conseil nous donne cette moralité ? Pourquoi ? (2 points)

Rédiger (4 points)

12. Rédiger une phrase contenant le mot « hardi » et une autre contenant le mot « médire ». (4 points)

Partager

À voir également

Commentaires