Évaluation Le fabliau

Vous êtes ici : Lettres > Séquences > Les fabliaux > Évaluation Le fabliau

La vieille qui oint (1) la paume au chevalier

Pour vous réjouir, je veux vous conter l’histoire d’une vieille. Celle-ci avait deux vaches, dont elle tirait sa subsistance. Un jour, les vaches s’échappèrent. Le prévôt (2), les ayant trouvées, les fait mener en sa maison. Quand la femme l’apprend, elle y va sans plus attendre, prie le prévôt de les lui rendre. Mais elle a beau le prier, le prévôt félon (3) n’a cure de ce que dit la vieille :

« Ma foi, chère vieille, payez d’abord l’écot (4) de vos beaux deniers moisis. »

La bonne femme s’en retourne, triste et marrie (5). Elle rencontre Hersant sa voisine, et lui conte sa mésaventure. Hersant lui conseille d’aller trouver un chevalier, et de lui parler de ses ennuis. Si elle lui graisse la patte (6), il lui fera retrouver ses vaches.
La bonne femme, qui ne comprend pas l’astuce (7), est allée chercher du lard, va tout droit chez le chevalier, qui se tenait devant sa maison, et avait disposé ses mains sur ses reins. La femme arrive par-derrière, lui frotte la paume avec le lard. Quand il sent sa paume graissée, il regarde la vieille :

« Bonne femme, que fais-tu ?
- Seigneur, pour l’amour de Dieu, pitié ! On m’a dit de venir à vous, de vous graisser la patte, et qu’ainsi je serais quitte et récupérerais mes vaches.
- Celle qui t’a dit de le faire entendait (8) la chose autrement, mais tu n’es pas venue pour rien. Je te ferai rendre tes vaches, et tu auras et l’herbe et le pré. »

Cette histoire vise les hommes riches, déloyaux et menteurs : ils n’ont aucune honnêteté. Ils ne pensent qu’à prendre. On n’accorde le doit au pauvre que s’il donne.


Notes :

1 - Oint : du verbe « oindre » signifiant « Frotter d’huile ».
2 - Prévôt : intendant administrant un domaine (il percevait les taxes, entretenait les bâtiments par exemple). Plus tard, il a un rôle de magistrat.
3 - Félon : traître, déloyal.
4 - Écot : somme que l’on doit payer (pour un repas en commun)
5 - Marrie : affligée, fâchée.
6 - « si elle lui graisse la paume » est une expression signifiant, au sens figuré, qu’il faut payer pour obtenir quelque chose.
7 - « l’astuce » : elle ne comprend pas le sens de l’expression.
8 - Entendait : comprenait.

Questions

Le fabliau, un genre médiéval (6 points)

1. Citez deux personnages indiquant que l’histoire se passe au Moyen Âge. (1 point)
2. Le Moyen Âge est une période de 1000 ans. Quand cette époque a-t-elle commencé ? Quand s’est-elle terminée ? (1 point)
3. À quels siècles précisément racontait-on des fabliaux ? (1 point)
4. Qui, au Moyen Âge, racontait des fabliaux ? Citez deux passages, dans ce texte, où le narrateur intervient directement dans l’histoire. (2 points)
5. Pour quelle raison racontait-on des fabliaux ? Justifiez votre réponse en vous appuyant sur le texte. (1 point)

Une histoire de vaches (7 points)

6. Quels indices montrent que l’histoire se déroule dans un cadre réaliste ? (1 point)
7. Comment la vieille perd-elle ses vaches ? (1 point)
8. Qui les retrouve ? Comment ce personnage se comporte-t-il avec la vieille ? Appuyez-vous sur le texte pour répondre. (1,5 point)
9. De quelle façon la vieille peut-elle récupérer ses vaches ? Qui lui donne ce conseil ? (1 point)
10. Que signifie l’expression « graisser la patte » ? (0,5 point)
11. Que comprend la vieille ? Quelle confusion commet-elle ? Expliquez précisément en vous appuyant sur la note 6. (2 points)

Une satire (7 points)

12. Par quelle partie se termine un fabliau ? (1 point)
13. De quels personnages rit-on dans ce fabliau ? Pour quelles raisons précisément ? (3 points)
14. Qu’est-ce qu’une satire ? Quelle phrase, à la fin du texte, montre que le fabliau est satirique ? Justifiez votre réponse. (3 points)

Lire la correction

Partager

À voir également

Commentaires