Manifeste pour une école numérique

img_0846

  1. Le numérique transforme l’école sans rien renier de ses exigences disciplinaires, sans abdiquer sa mission de transmission.

  2. Le numérique n’est pas une matière en soi. On n’apprend pas le numérique pour le numérique. De ce point de vue, « le temps d’écran » est un temps consacré à la lecture, à l’écriture, etc.

  3. Le numérique apporte une plus-value, une augmentation qui ravivent des pratiques séculaires. Il y a donc un exigence d’efficacité. Si le numérique n’apporte rien, il n’a pas sa place à l’école.

  4. Le numérique crée des compétences indispensables pour que l’élève prenne place dans le monde comme il va. La recherche d’une information, sa conservation, sa validité, son exploitation, l’initiation (raisonnée) au code, la maîtrise de l’image en sont quelques exemples.

  5. Il doit y avoir une dimension sociale qui fait que les élèves, les enseignants collaborent, travaillent ensemble et ne sont pas absorbés par leur écran dans une solitude technologique. C’est le lien entre intelligence artificielle, le monde des machines, l’algorithme et l’humain, l’intelligence collective, la sensibilité.

  6. L’école numérique fait se rejoindre les sciences dures et les sciences humaines. En ce sens, et de façon interdisciplinaire, elle met en œuvre les humanités numériques.

  7. Le numérique fait valoir ce qui reste à l’homme quand celui-ci est surpassé dans nombre de domaines où les robots excellent : la créativité, la résolution de problèmes complexes, se coordonner avec les autres…

  8. Les élèves et leurs enseignants sont invités à prendre part à un projet d’ampleur inédite, à contribuer au développement des communs du savoir (l’écriture d’articles encyclopédiques, la cartographie en sont des exemples).

  9. Sont privilégiés l’étude de formats standards et ouverts. Les notions de libre tout comme les impératifs de liberté d’expression, de droit à la vie privée, de s’opposer à une surveillance étatique sont présentés aux élèves.

  10. La « numérisation » de l’école ne doit pas grever le budget. Si l’on achète du matériel numérique, d’autres doivent disparaître (manuels scolaires, photocopies et photocopieurs, achat de livres dans le domaine public…). L’on privilégiera un matériel recyclable.

4 pensées sur “Manifeste pour une école numérique

  1. Bonjour,
    Après le manifeste « contre l’école numérique » voici le manifeste « pour une école numérique » duquel je me sens très proche.
    Mais je dirais plutôt… « Manifeste pour le numérique à l’école ».
    Daniel Méthot
    E-Learning Facile

  2. […] Empty description  […]

  3. Bonsoir et surtout Merci pour votre blog ainsi que tous les cours, séquences et autres conseils; c’est juste parfait.

    1. Merci beaucoup !!!

Répondre à Yann Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To create code blocks or other preformatted text, indent by four spaces:

    This will be displayed in a monospaced font. The first four 
    spaces will be stripped off, but all other whitespace
    will be preserved.
    
    Markdown is turned off in code blocks:
     [This is not a link](http://example.com)

To create not a block, but an inline code span, use backticks:

Here is some inline `code`.

For more help see http://daringfireball.net/projects/markdown/syntax